Numérique ou papier ? Quelle méthode de gestion de projet en 2019 ?

0

Organiser la vie d’une entreprise, ses projets, et ses besoins. La gestion de projet est au centre des préoccupations des postes dirigeants et des managers. 

Le papier n’a pas dit son dernier mot 

Vous avez certainement déjà vu ces ateliers où l’on voyait des dizaines de Post-its affichés sur des murs, ainsi que des sessions chronométrées pour encourager les échanges ? Ces rencontres font partie intégrante de méthodes de gestion de projet dite agiles. Mais si elles permettent d’accélérer les réflexions et l’aspect collaboratif, ce ne sont pas des outils de suivi. Pour disposer d’une vision globale d’un même projet, il est conseillé d’avoir des outils spécifiques. À l’heure du journaling et du bullet journal, on remarque que le papier n’a certainement pas dit son dernier mot ! Les indépendants et les particuliers aiment retrouver la sensation du carnet. Mais pour une entreprise où différents collaborateurs échangent, le logiciel de gestion de projets reste indispensable.

Comment bien choisir son logiciel de gestion de projet ?

Que cela soit en B2B ou en B2C, chaque entreprise et collaborateur dispose de ses propres exigences. De nos jours, le logiciel a non seulement pour but d’apporter une mise en perspective à un utilisateur, sur un instant T, mais il permet aussi d’archiver et de transmettre. Joindre un logiciel de gestion de projets avec un ERP ou un CRM relève quasiment de la banalité. Il faut que chacun puisse consulter les diagrammes afin de savoir précisément son rôle et la tâche qui lui a été affectée. Afin de répondre aux besoins des collaborateurs, le service des achats doit poser les bonnes questions. Organiser des consultations auprès des équipes est un moyen efficace de recueillir les informations pertinentes. Bien sûr, selon la taille de la société, le besoin ne sera pas le même. Une TPE n’a pas les mêmes prérogatives qu’un grand groupe ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.