Les critères de base à relever pour bien choisir son fromage

0

Face à la grande variété de fromages proposés sur le marché, il est très difficile de trancher. En effet, le Centre National Interprofessionnel de l’Économie laitière ou la Maison du Lait a recensé plus de 1.200 variétés de fromages. Comment faire le bon choix en fonction de la saison et le plat qu’on veut préparer avec ? Ce guide pratique est justement fait pour vous aider à trouver le bon sans trop vous casser la tête.

Le fromage et ses nombreuses appellations

Fermier, artisanal, laitier, industriel…que cachent ces diverses appellations ? En fait, le fromage fermier est fabriqué avec du lait issu d’une seule ferme. Le plus souvent, il est né d’un savoir-faire traditionnel, un héritage qui se transmet de génération en génération. Sa saveur est remarquable. Concernant le fromage artisanal, il est produit par un artisan. Ce dernier s’approvisionne en lait auprès des fermes les plus proches. La méthode de fabrication est beaucoup plus innovante, ce qui donne aux fromages une forme et une saveur plus régulières.

Pour le fromage laitier, la production est automatisée et standardisée dans le but d’optimiser le rendement. Du coup, il est moins savoureux que le fermier. Quant au fromage industriel, il est fabriqué avec du lait pasteurisé qu’on mélange souvent avec d’autres produits. Il faut l’éviter si on cherche de la saveur et de la qualité.

La saison, un critère de choix crucial !

Pour faire le bon choix, on peut également repérer les fromages de saison. Autrement dit, on doit tenir compte de la fraîcheur du produit. Au printemps donc, ce sont les fromages de chèvre qu’il faut choisir. C’est la saison où le lait de chèvre est plus savoureux et parfumé. En été, il faut opter pour le Saint-Nectaire ou le camembert. C’est la saison où ils arrivent à maturité. Les fromages à pâtes molles ou à croûtes lavées et fleuries sont aussi à privilégier.

Au retour de l’automne, le pâturage regagne en fraîcheur. Les fromages aux pâtes persillées présentent donc une saveur exceptionnelle. Il en est de même pour les pâtes molles des chèvres. Enfin, en hiver, optez pour le Vacherin-Mont d’Or pour rehausser le goût de vos plats. Cela dit, les conseils d’un bon fromager peuvent toujours vous être utiles.

Les fromages d’origine à préférer

La provenance du fromage est un autre critère de choix très  important. Le Coulommiers doit par exemple provenir de la commune ayant le même nom. Sinon, il n’est pas authentique. C’est la même chose pour le Roquefort et le Brie. Notons que ces produits bénéficient tous d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée). Cela signifie qu’ils ont suivi une norme de fabrication rigoureuse, et ce, depuis la fermentation du lait jusqu’à l’affinage.

Si vous avez un doute concernant la provenance d’un fromage, pensez à demander l’avis d’un spécialiste. Bien entendu, vous pouvez également tester un à un les produits étalés sur les rayons des commerces spécialisés. C’est un moyen de bien découvrir les caractéristiques de chaque fromage et de trouver facilement la variété qui convient au mets qu’on prévoit de préparer.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.