Les bons réflexes après un cambriolage

0

Il est difficile après un cambriolage de garder son sang-froid et de ne pas paniquer. Je vais donc vous donner quelques conseils utiles pour gérer la situation après un cambriolage

Ne rien toucher

C’est primordial ! La première chose que vous allez avoir envie de faire est de vérifier si vos objets de valeur sont toujours là. Il faut absolument résister à cette envie car vous pourriez, sans le vouloir, effacez des preuves et des traces. Ne cherchez pas non plus à réparer des objets même si la tentation est grande.

De plus, certaines assurances prennent en charge la casse d’objets.

Contactez votre assurance

Moins de 48 heures après appelez votre assurance de façon à déclarer le cambriolage et vérifiez bien un élément primordial : si vous avez bien une garantie contre le vol.

Votre conseiller vous dira surement qu’il faut faire un courrier détaillant le cambriolage en lettre recommandée avec accusé de réception.

Une réparation ou un changement de porte

La plupart du temps, les cambrioleurs passent par la porte d’entrée. Cela veut donc dire que votre porte est donc faillible.

Pour éviter qu’un cambriolage se reproduise il faut veiller à ce qu’elle soit si ce n’est infaillible, mieux sécurisée. Si elle a été cassée, faites les démarches auprès de votre assurance pour savoir s’il est possible de la faire réparer : votre assureur vous donnera surement le nom d’un serrurier de confiance. Sinon contactez un serrurier par vous-même et expliquez-lui la situation.

Ce qu’il faut, c’est un serrurier de confiance qui saura vous rassurer et vous conseiller pour une porte mieux sécurisée et qui vous évitera les cambriolages à l’avenir.

Il faut savoir que les serrures les plus infaillibles sont les serrures à trois points sinon pensez aussi à investir dans un système d’alarme, cela vous tranquillisera un peu plus.

Appelez votre banque

Il n’est pas rare que dans un cambriolage, une carte bleue ou un chéquier ai été volé.

Si c’est le cas, contactez immédiatement votre banque pour faire opposition le plus rapidement possible.

Composez ce numéro : 0892705705, c’est un service interbancaire disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 ce qui peut s’avérer pratique ! Plus d’informations à cette adresse : https://www.visa.fr/services-en-ligne/en-cas-de-perte-ou-de-vol

Déposez plainte auprès de la police

De la même manière que précédemment, vous devez porter plainte sous 48 heures après les faits. Après avoir porté plainte, les policiers ou gendarmes viendront à votre domicile inspecter les lieux et mener l’enquête afin d’effectuer d’éventuelles poursuites.

Il vous faudra deux récépissés : celui pour votre assureur et un autre dans le cas où vous seriez locataires pour votre propriétaire. Donc n’oubliez pas de les demander aux policiers ou gendarmes !

Une estimation du montant du préjudice

Maintenant il est question d’estimer le montant de ce qui vous a été volé. Et pour cela il va falloir rassembler toutes les factures, relevés bancaires, actes notariés (pour les héritages), photos… Autrement dit tout ce qui constitue des preuves !

Il vous faut donc monter un dossier complet de ce type que vous enverrez par la suite à votre assureur de façon à ce qu’il puisse estimer le montant à vous rembourser.

Il vous faudra peut-être une visite d’expert

Selon le montant estimé précédemment par l’assurance il est possible qu’un expert vienne à votre domicile. En effet il effectuera une estimation par lui-même du montant des objets volés ou cassés afin de déterminer le montant que l’assurance vous remboursera.

Si vous êtes en désaccord avec ses estimations, sachez qu’il est possible de faire venir un deuxième expert.

Voilà, nous avons fait le tour, j’espère que ces conseils vous auront été utiles et que vous vous sentirez moins perdu si cela vous arrive, bien que je ne souhaite cela à personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.